Passer au contenu

Jury

Le jury, composé de personnalités liées au monde de l’art et de la culture, accompagne Viviane Esders pour désigner les cinq photographes nominés et et parmi eux le ou la lauréat·e.

Pour cette 1ère édition, voici les membres prestigieux qui ont accepté de rejoindre le jury :


Viviane Esders
Fondatrice du Prix et Présidente du jury

© Thierry Samuel
© Nathalie Guyon

Laure Adler
Journaliste, biographe, essayiste, éditrice, animatrice et productrice

Laure Adler est une journaliste, biographe, essayiste, éditrice et productrice de télévision française. Dans les années 1980 et 1990 Laure Adler travaille parallèlement pour la télévision et l’édition tout en publiant plusieurs ouvrages, essais et récits. Elle a notamment dirigé France-Culture de 1999 à 2005. Elle anime aujourd’hui sur France Inter l’émission L’Heure bleue.

© Rip Hopkins / Agence VU’

Astrid Ullens
Collectionneuse et mécène

L’histoire d’Astrid Ullens, c’est l’histoire d’une personne qui pensait n’être personne. L’histoire d’une personne devenue une personnalité en passe de virer au personnage. A 83 ans, très occupée à investir la moindre parcelle de vie disponible, Astrid Ullens crée la Fondation A en 2012. L’institution se focalise sur la portée philosophique de la photographie documentaire.
Après s’être intéressée à l’art contemporain, elle trouve dans la photographie un terrain d’exploration correspondant à ses attentes de spectatrice et ses appétits de collectionneuse.
La photo, cette discipline qui regarde le monde tourner et saisit l’histoire en train de se faire, est la raison d’être de la Fondation A qui donne un sens à l’engagement d’Astrid Ullens, mais plus encore à sa vie – un lieu où, dit-elle, «à mon âge et sur ma dernière ligne droite, on n’est plus dans la morale, mais dans l’ouverture.»

© Scarlett Cotten

Fannie Escoulen
Cheffe du Département de la photographie du ministère de la Culture

Diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles, Fannie Escoulen est activement engagée depuis plus de vingt ans dans le domaine de la photographie – tant auprès de ses auteurs, de ses publics que de son écosystème. En 2006, elle a co-fondé LE BAL dont elle a assuré la direction conjointe jusqu’en 2014. Elle a poursuivi par la suite ses projets en tant que commissaire d’exposition indépendante et a signé de nombreuses expositions, en France et à l’international. En septembre 2021, elle a été nommée cheffe du Département de la photographie du ministère de la Culture.

© Mathilde de Galbert

Antoine de Galbert
Collectionneur d’art contemporain et mécène

Collectionneur et mécène atypique, Antoine de Galbert crée la Fondation Antoine de Galbert en 1999. En 2004, il inaugure et préside la Maison rouge, lieu et fondation privée dédiée à la création contemporaine qui ferme définitivement ses portes en 2018. La fondation Antoine de Galbert reste active et continue à aider, promouvoir et défendre la création dans le domaine de l’art contemporain.

Charlotte Rampling
Actrice

Actrice, mannequin et chanteuse britannique, Charlotte Rampling est l’une des personnalités fortes du cinéma mondial. Elle est connue pour son implication dans des films d’art et d’essai européens en anglais, français et italien. Icône des Swinging Sixties, elle a commencé sa carrière comme mannequin et est devenue par la suite une icône de la mode.

© Anoush Abrar

Tatyana Franck
Présidente du French Institute Alliance Française à New York

De nationalité suisse, française et belge, Tatyana Franck est spécialiste en photographie et en art moderne et contemporain. De 2015 à 2021, elle dirige le Musée de l’Élysée de Lausanne devenu Photo Elysée. En mars 2022, elle a pris ses nouvelles fonctions à la tête du French Institute Alliance Française (FIAF) à New York.